Développez la performance de vos équipes!

"Agissez comme s'il était impossible d'échouer" W.Churchill

L’Anglais sous hypnose

L’Anglais sous hypnose

Partager

Témoignage reçu par mail de Castel, apprenante chez NovaCap Formation : 
– « Avec le recul d’une vingtaine de jours maintenant, je me rends compte que mon mode de fonctionnement s’est beaucoup modifié sur un point extrêmement important : je ne me pose plus de questions, je n’ai plus d’hésitations, je n’ai plus de choix à faire, les réponses sont évidentes et naturelles. Je sais très exactement ce que je veux et ce dont j’ai besoin. C’est un constat quotidien qui me permet réellement de vivre mieux et d’être plus sereine. Au niveau de l’anglais, je ne suis pas convaincue du résultat… A voir dans le plus long terme s’il y a vraiment des progrès… « 

Témoignage de Sandrine sur l’intervention de Abdelali Abd-Rabi à NovaCap Formation: 
–  » Merci Abdel de m’avoir démontrée que l’hypnose n’est pas un spectacle,

La découverte de son conscient/subconscient, ce fût pour moi une expérience extraordinaire outre le fait d’être dans un état d’endormissement mais en étant totalement conscient, nous apprenons à réorganiser nos comportements pour qu’ils soient plus adaptés et bénéfiques au quotidien.

Je ne peux pas dire aujourd’hui si cette séance sera bénéfique sur la facilité d’assimiler une langue étrangère, mais ce que j’ai ressenti pendant et surtout après c’est un bien-être total, le sentiment de sortir d’une nuit de sommeil, puis celui d’avoir activé une force qui se trouvait déjà en moi.

D’un tempérament plutôt rieur au quotidien durant cette séance d’hypnose Abdel m’a dit « quand j’appuierai sur ton petit doigt tu riras aux éclats », c’est ce que j’ai fait, depuis j’ai un nouveau meilleur ami : mon auriculaire.

Ce qui a changé pour moi : C’est notre subconscient qui est plus fort que notre conscience en ayant souvent le dernier mot. Depuis cette séance je fais en sorte d’alimenter régulièrement mon subconscient avec des pensées positives… Et ça fonctionne 😊

Merci Abdel et merci Véronique »